Trait d’union 41 : Tribunes syndicales

Tribune FO

NON à la « Réforme des retraites »

Ils sont trop nombreux,  trop vieux et  ont trop d’pognon! Voilà ce que pensent nos gouvernants sur les Retraité(e)s et futur(e)s Retraité(e)s. Cette réforme, qui se déroulera sous forme de concertation, ne sera pas une négociation. Un passage en force de nos « Énarques » gouvernementaux où tous les Salarié(e)s et Retraité(e)s actuel(le)s sont concerné(e)s. Même nos Employeurs voudraient profiter de cette réforme pour se désengager!

Sous prétexte d’une plus grande justice, ils veulent uniformiser en créant un régime unique de retraite universel par point. Chaque point aura une valeur qui sera multipliée par le nb de points acquis sur toute la carrière et c’est le gouvernement qui déterminera chaque année la valeur du point (à la hausse ou à la baisse). Vous avez compris que les pensions serviront de variable d’ajustement du budget de l’Etat!

Le Conseil d’Orientation des Retraites estime que ce mode de calcul se traduira par une baisse de pension de l’ordre de – 15,9% (entre – 15,9% et – 23% suivant la carrière et  le régime actuel de chacun car toutes les années vont compter y compris les mauvaises années ou manquantes). AGGRAVANT la situation des femmes déjà défavorisées!

INACCEPTABLE, QUEL MÉPRIS, concernant les pensions de réversion A VENIR, ils prévoient de les uniformiser en introduisant le critère « ressources » du conjoint survivant. Quand les anciens salariés des IEG sont partis en inactivité, ils ont pris en compte le mode de calcul actuel de la réversion pour garantir une fin de vie décente au conjoint survivant!

Il y a 165 milliards d’euros de réserve dans les caisses de retraite qui représente 7,5% de la dette de la France. Vous avez compris, ça attire les convoitises ! FO dit STOP.

Tribune CGT

LES GAZIERS ET ÉLECTRICIENS DOIVENT RÉAGIR ! COMME L’ENSEMBLE DE NOS CONCITOYENS

Notre bien commun est amputé, nos droits sont attaqués et nos libertés sont menacées !

En effet, le gouvernement « JUPITÉRIEN » aidé par les financiers qui gèrent nos 142 entreprises des IEG avancent sur tous les champs !

PRIVATISATIONS :

  • ENGIE (ex GDF) : L’état vendrait la totalité de la part du capital public qui lui reste ; Privatisation Totale ! Quel non-sens ! ENGIE, LA FRANÇAISE DES JEUX et AÉROPORT DE PARIS, rapportent beaucoup d’argent à l’état qui visiblement en aurait besoin ! C’est encore le bien commun des Français qui est vendu – sans consultation – à une poignée d’ultra-riches… C’est HONTEUX !
  • EDF : Un prochain découpage se profile : grossièrement l’état garderait le nucléaire sous sa coupe et cèderait à court et à moyen terme tout le reste au privé… (hydraulique, RTE, distribution, tertiaire…) encore des spoliations au programme !

EMPLOIS :

Il y a de plus en plus de travailleurs sur le secteur de l’énergie ! Ce qui pourrait être une bonne nouvelle si ce n’était pas l’occasion pour nos politiques de précariser ce salariat !

Pour EDF et ENGIE cet « essor » se traduit par la suppression de plus de 13 000 emplois statutaires pour laisser place à des énergéticiens sous-traitants, intérim, CDD, « stagiaires productifs » et même travailleurs détachés. Et oui chers collègues voilà ce qu’ils veulent faire du paysage énergétique !

RETRAITES :

Après 1.1% de revalorisation des retraites en 6 ans (contre +7% d’inflation sur cette période), après la ponction de 1.7% sur la CSG supplémentaire sur les pensions, Jupiter et son équipe portent un nouveau coup au pouvoir d’achat de nos ainés : 0.3% de revalorisation des pensions en 2018 alors que l’inflation pourrait aller jusqu’à +2.3%.

Quel manque de respect pour celles et ceux qui ont construit notre socle social, et souvent par la lutte ! Sans oublier la promesse d’anéantir les régimes spéciaux pour mettre en œuvre une harmonisation par le bas !

RÉMUNÉRATION / POUVOIR D’ACHAT :

A l’image des pensions, les salaires dans les IEG ne sont pas justement réévalués ! 12 ans après la mise en place des demi-NR (AIC) qui devaient permettre une distribution plus large et plus fréquente, les taux d’avancement sont passés bien en deçà des volumes de « NR plein » de l’époque ! Quelle régression ! Ils nous ont bien eut…

Hélas l’évolution du SNB ne rattrape rien, bien au contraire ! Pour rappel : 2016 → +0.2% ; 2017 → 0% ; 2018 → +0.2% ; 2019 → flirtera de nouveau avec le 0% (selon leurs promesses). C’est simplement LAMENTABLE ! Voire MÉPRISANT !

Malgré tout, nos plus hauts dirigeants, et ce dans chaque filiale des IEG, s’octroient des augmentations entre 35 et 150% et nos entreprises enregistrent des bénéfices record; c’est HONTEUX et INDÉCENT ! Par ailleurs différentes formes de rémunérations variables continuent de diviser les salariés et leurs différentes catégories, tout en échappant aux cotisations sociales qui alimentent l’ensemble de nos outils historiques de solidarité.

DROITS DES AGENTS / DES REPRÉSENTANTS :

La mise en œuvre des ordonnances « MACRON », qui fustige notre code du travail, va transformer, pour ne pas dire détruire, nos outils et nos moyens de défenses des salariés. En effet, les CSE (Comité Social Économique) arrivent ! Ils regrouperont nos actuels CE, DP et CHSCT, et ce, à des mailles géographiques qui seront à définir « avec le patronat », il y a peu de chance que ce soit pour nous avantager ! En résumé nos moyens humains, temporels et financiers seront divisés par 5 !!!

De plus « l’accord moyens bénévoles », pour la gestion et la construction de nos Activités Sociales, qui a été signé par 2 organisations syndicales minoritaires va produire un effet désastreux sur notre temps militant dans les Activités Sociales : Division par 3 de nos moyens !

Voilà donc quelques traits de l’actualité de nos entreprises, au milieu d’un contexte politique global tout aussi nauséabond : ATTAQUE sur les retraites, REMISE EN CAUSE de la sécurité sociale, CASSE des services publics, RÉVISION du système de santé, DÉLOCALISATION des entreprises et des industries, etc… etc…

Alors éveillons les consciences et préparons-nous à LUTTER ! LA BATAILLE SERA LONGUE ET COMPLEXE, MAIS ELLE DOIT ÊTRE MENÉE !

Mentions Légales    I    Vie privée    I    ©2019 CMCAS Loire-Atlantique Vendée

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?